Française à Christchurch

By Lucie Rivet 4 années ago1 Comment
Home  /  Portfolio Item  /  Française à Christchurch
image

Christchurch est la plus grande ville de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande. On y trouve une petite communauté de francophones, francophiles, natifs et apprenants.

 

J’ai de mai 2012 à décembre 2014 conçu et animé des cours, ateliers, programmes et séminaires de culture et de langue françaises, au sein de l’Alliance française d’abord, puis de centres communautaires ; on m’a enfin offert la direction du département de français d’une école de langue naissante.

.

 

Photo 16-11-2014 11 58 54 AMAu cours de ces trois ans, j’ai été témoin de la renaissance de Christchurch.  J’ai été bouleversée par la gentillesse et la patience de ces femmes et ces hommes. Certains avaient, dans les tremblements de terre des mois précédents, perdu tous leurs biens matériels ; tous ont pleuré un être cher ; mais les personnes qui fréquentaient l’Alliance se sont montrées si courageuses, pleines de joie de vivre, d’optimisme, et d’application à rebâtir leur vie de la meilleure façon possible, en se souciant moins des possessions matérielles, mais plutôt en écoutant leur cœur, que l’ambiance de cette ville détruite était joyeuse, heureuse et énergique, presque grisante et électrique.

Cette expérience a, entre autres choses, inspiré le thème d’un projet de collaboration universitaire sur le flow, horizon 2016.

Elle m’a aussi et surtout permis de rencontre des personnes extraordinaires, qui m’ont changée pour toujours.

 

 

this work was shared 0 times
 1500

One Comment

  • Kenny A dit :

    Historically, I had been trying to learn French from English through programmes that focussed too heavily on translation and the translations of core words and phrases. Lucie focussed on a more immersive strategy which fostered actually understanding how the French language works in its own right, with its own grammar, not trying to view it as a code of English (which it clearly is not). This immersive strategy worked well for me as it made me have to pay close attention and now I am able to use my knowledge of grammar to ‘boot-strap’ to discern unfamiliar words and decipher meaning of a sentence as a whole rather than trying to translate each individual word. Lucie encouraged me to give things a go and would provide clear and helpful explanations – I am no longer put off by a phrase which I do not understand, instead I can use my knowledge to work it out. Lucie est une très bonne professeure!

Leave a Reply

Your email address will not be published.